Au Vietnam, comme dans la plupart des pays d'Asie, les jeux en ligne sur PC sont une occupation majeure pour les 12-30 ans. Régulièrement, on voit dans la rue ou sur les devantures de salles de jeu en ligne des affiches annonçant des grands tournois, ou des tour de sélections pour des championnats internationaux. Il est amusant de constater que dans ces compétitions les coréens et à présent les chinois remportent systématiquement tous les trophées, aussi naturellement que les suédois gagnent en ski de fond ou les jamaïcains au 100m. Serait-ce dans la nature du pays et de ses habitants ? 

Sur les jeux les plus joués au monde comme "League of Legend" ou "Dota", il existe des serveurs purement vietnamiens, alors qu'il n'existe pas de serveur par pays en Europe par exemple. Au delà du nombre de joueur certainement suffisant pour justifier un serveur dédié, la véritable raison à mon avis est que les vietnamiens ne parlent pas suffisament anglais pour jouer et communiquer comme les européens en anglais. 

J'en ai testé un sur serveur vietnamien, et c'est marrant je retrouve bien les vietnamiens justement ! Beaucoup moins d'agressivité et d'insultes apparemment (aspect assez pénible de ces jeux en ligne en Europe), mais aussi des trucs un peu absurdes qui se passent, et beaucoup de gens qui quittent les parties quand ils en ont envie (sur les serveurs européens quitter des parties en cours est sanctionné assez rapidement par un bannissement temporaire ou définitif). Bref, en Europe c'est extrêmement mal vu de laisser tomber son équipe en plein miliu d'une partie (en gros vous la faites perdre, donc tout le monde a juste perdu son temps et il n'est plus vraiment la peine de continuer bien souvent), ici tout le monde s'en fout royalement apparemment, finalement ce n'est pas grave. Toujours ces deux aspects mêlés : une leçon de calme, de patience, ça remet les choses à leur place (finalement il y a plus grave), et en même temps c'est prodigieusement agaçant !

C'est comme pour les rendez-vous : si ce sont des rendez-vous entre amis pour boire un coup, un vietnamien pourra arriver sans problème 1 heure en retard, sans forcément s'excuser. Nous n'avons absolument pas la même notion du "perdre notre temps". Je me demande même si cela existe ici ! Ce sont certainement nous européens les fous dans l'histoire. Dans beaucoup d'endroits dans le monde les choses se passent plutôt comme au Vietnam : on vient de rater le car ? Tant pis on prendra le prochain dans 4 heures, en attendant on va boire du café glacé et dormir par terre. 

Comme pour tout, il y a fort à parier que cela va changer assez rapidement. La valeur du temps, l'agressivité qui va avec, tout cela va contaminer le Vietnam comme le reste.