Hier, je ralais un peu sur le directeur de la boite en disant en gros qu'il avait gere comme un manche un projet avec un client. Mon assistante me repond a voix basse "n'oubliez pas qu'il y a une camera qui enregistre tout ce qui se passe dans le bureau".

Et oui, on est au Vietnam, la surveillance est une chose normale par ici. Mais surtout, elle etait extremement genee que je puisse critiquer le chef. Nous interpretons souvent la soumission du peuple dans les pays autoritaires comme la Chine et le Vietnam par la peur de la repression. En gros, les gens n'exprimeraient pas leur mecontentement par peur de la delation et des represailles. Evidemment c'est une puissante raison, la repression existe et ca ne rigole pas. Mais je ne crois pas que ce soit le facteur qui influence le plus le comportement citoyen des gens ici.

Un article du Monde d'aujourd'hui raconte la "colere" des paysans de Huimin en Chine qui ont ete deplaces pour des installations hydroliques dans des villes nouvelles completement pourries. Quand je dis colere, pas un mot plus haut que l'autre devant les medias, ce sont des reactions du type "le gouvernement sait ce qu'il fait, il oeuvre pour le bien de la Chine, mais quand meme nos maisons sont un peu mal foutues". Et je ne crois pas qu'il s'agisse uniquement de peur : je constate tous les jours ici a quel point le respect du pouvoir, de la hierarchie sociale et du chef est un principe moral absolument majeur ici. Encore une fois, il s'agit d'un heritage tres vivace du confucianisme, dont je constate tous les jours l'influence considerable au fur et a mesure que je comprend de quoi il s'agit.
Je ne connaissais pas tellement avant, mes rares tentatives de lecture de ce genre m'avaient plutot emmerde, mais je range aujourd'hui cette doctrine avec plus d'assurance dans la categorie des idees qui ont change la vie des gens a l'echelle d'une civilisation a leur epoque, et qui pour des raisons obscures sont devenues sacrees, des objets a venerer sans les toucher, et surtout des outils dans les mains des puissants et des lettres pour assoir leur domination.

La mode des philosophies orientales en occident est un peu ignorante de la posterite de ces idees je pense...