7 millions de morts dans le monde l'annee derniere a cause de la pollution. On est entres en quelques annees de la phase "si on continue comme ca ca va finir par poser de gros problemes" a la phase "vivre dans une grosse ville industrielle reduit enormement votre esperance de vie, pas demain mais aujourd'hui".

Evidemment, a ho Chi Minh comme dans pas mal de grande villes asiatiques on en fait l'experience concrete chaque jour : en attendant sur sa moto a un feu rouge a 18h on y pense forcement, tellement il est difficile de respirer normalement. Et rien ne semble pouvoir faire prendre conscience du probleme. On agrandi les autoroutes urbaines, on cree des ponts pour enjamber les gros carrefours, on triple les voies pour tenter d'accueillir la croissance exponentielle du nombre de voitures ici (j'en parlais il y a quelques jours). L'investissement dans les transports en commun est compaartivement insignifiant.

Les gens mettent de vague masques en tissu. En plus du fait que demain les interessent bien moins qu'aujourd'hui comme je l'ai explique a plusieurs reprises dans ce blog, je pense que les vietnamiens n'ont pas conscience de la vieillesse, des poblemes medicaux a venir, des cancers. Ici on croise extremement peu de personnes agees, ce sont seulement quelques "survivants", quand on se ballade dans les rue le Vietnam a 25 ans, c'est extremement frappant.

Tout bien reflechi, notre comportement en Europe n'est pas si eloigne. Nous avons un mode de vie et un modele economique (base sur la croissance) necessitant une energie abondante, sans avoir compris que la fete est finie. Nous allons atteindre notre capacite maximale de production mondiale de petrole et gaz dans peu d'annees, les hydrocarbures non conventionnels ne vont pas changer grand chose. Si la croissance mondiale meme en contexte de crise prolongee se maintient, la demande globale va encore doubler en 40 ans. Pour extraire l'equivalent de 100 barils de petrole il y a 80 ans on en utilisait un, maintenant on en utilise un pour en extraire 10 dans les dernieres reserves conventionnelles existantes. Dans le cas des gaz de schiste ce ratio tombe a 1 pour 5 voire moins selon les zones, sans parler de la consommation enorme d'eau et de produits chimiques. Les sources d'energies renouvelables ne sont clairement pas suffisamment convaincantes, sinon elles se developperaient bien plus vite. Les panneaux solaires sont tres polluants a produire et recycler, ne sont rentables que dans des regions tres ensoleillees, ont une duree de vie limitee, les eoliennes fournissent du courant quand le vent bien souffler, etc.

Ce comportement est donc largement repandu dans le monde, mais il est toujours desesperant de voir des pays faire les memes erreurs que ceux qui sont passes par les memes phases quelques annees auparavent, avec une constance et une application deconcertantes. En tout cas l'un des enseignements de la vie dans une megalopole, c'est qu'un bulletin EELV dans l'urne ne va pas sauver l'humanite, ou du moins le mode de vie moderne auquel chacun aspire... Je pense que rien au monde n'empechera les hommes de boire la coupe jusqu'a la lie, ainsi que la derniere goutte de petrole, de coloniser le dernier endroit respirable, de deterrer les dernieres metaux rares pour produire un ultime Iphone 8, que si nous devons y survivre ce sera dans la douleur, et que je ne parle pas du 25e siecle mais de la fin du 21e.