En ces temps de Jeux Olympiques et crise ukrainienne, nous avons passe notre weekend dans l'une des deux enclaves russes du Vietnam, a Mui Ne (l'autre etant Nha Trang). Les plages du centre / Sud Vietnam sont en effet des destinations touristiques privilegiees pour les russes, a tel point que tous les panneaux et menus sont ecrits en russe avant d'etre en anglais, et on trouve des formules de mauvais alcool a volonte dans pas mal de bars.

Situee a 5 bonnes heures de car de Ho Chi Minh, Mui Ne est une pure station balneaire : pas une ville mais une route le long de la plage bordee d'hotels, de restaurants et de bars. Autour il y a quelques sites d'interet, comme les dunes blanches (evidemment polluees par les 4x4, buggys et motos), mais pour nous c'etait 100% farniente, nous n'avons absolument rien vu a part la mer, la piscine, la plage, les transats et les restos de fruits de mer.

Hotel plutot sympa le Nhat Quang : un petit chemin sinueux depuis la route, borde de bungalows et qui debouche directement sur la plage. Des gens tres sympas, la piscine agreable et l'endroit plutot calme... que demander de plus. Que le petit dej soit compris ? En meme temps l'omelette, le jus d'oranges pressees et les enormes pancakes a la banane et au miel vous couteront moins de 2,50 euros le tout. Une biere pour l'apero : 40 cents, pas trop d'hesitation.

Ce qu'il ne faut pas rater, ce sont les restos de fruit de mer. On est alle au celebre Bo Ke, enfin a l'un des Bo Ke puisque tout resto qui devient connu ici fait des petits, les noms ne sont pas proteges par la propriete intellectuelle. On s'est donc goinffre de grosses gambas, calamars et coquilles saint Jaques cuits au barbecue, pour 10$ (7 euros et quelque) chacun. Bref, des prix sympas par rapport a Ho Chi Minh, on sent la difference avec la grande ville !

Mui Ne n'est pas la plage de reve des magazines pour 2 raisons : Vietnam oblige, tout est pollue, a commencer par l'eau (on voit pas mal de trucs flotter a une centraine de metres de la rive tout le long de la plage immense), et le site partiellement abime par les construction n'a qu'un interet limite. Cela dit, le sable et les cocotiers plantent le decor, et ca reste une bonne option pour sortir de Ho Chi Minh un weekend. Pas la peine de s'y attarder si vous venez passer seulement 2 semaines de vacances au Vietnam. Pour les fetards amateurs de plage qui voudraient faire une etape de ce genre lors d'une visite du Vietnam, vous prefererez certainement Nha Trang (d'apres ce qu'on m'a dit, je n'y suis pas encore alle).

Mais pour 2 jours de glandouille, baignade et bronzage il y a tout ce qu'il faut, y compris les vendeuses de fruits et les masseuses qui parcourent les plages. Un autre aspect sympatique du lieu est qu'il n'est pas totalement dedie au tourisme, c'est une grosse zone de peche. On peut donc en sortant de la zone plages / hotels aller voir les villages de pecheurs, les beaux bateaux bleus. Vers midi on les voit rentrer, ceux qui n'ont pas de gros bateau de peche vont relever leurs filets dans des sortes de barques rondes genre bassines. Il y a generalement un moteur pour 10 ou 15 coquilles de noix, on les voit donc attaches a la queue leu leu comme une canne et ses cannetons.

J'espere que l'on pourra voir l'ile de Phu Quoc avant de partir, qui elle vaut le detour apparemment.

Comme d'habitude allez voir les photos du weekend sur le blog de Marion (des qu'elle les aura mises en ligne) : http://horizonvietnam.over-blog.com/