Enfin, apres 8 mois de presence au Vietnam, je commence a etre informe de choses qui se passent a Ho Chi Minh. Jamais par Internet. Un ami passe devant le theatre et voit des affiches de ce qui va se passer, un autre connait une nana qui travaille a l'ambassade et l'informe de choses qui se passent, une autre fois je vois une affiche dans un resto francais pour un concert de jazz du Eric Truffaz Quartet, on est au courant de la venue du chanteur Christophe parce que c'est l'association dans laquelle on est benevoles qui le fait venir, etc.

Autant dire qu'il vaut mieux etre bien integre dans le milieu des amateurs d'evenements culturels a Ho Chi Minh pour ne pas rater tout ca. Meme pour les films, on trouve sur Internet les programmes des gros cinemas avec les blockbusters, mais pas de trace des cineclubs pour expats et des programmations speciales.

La seule chose qu'on ne risque pas de rater en ce moment c'est la venue de Johnny ! Et encore, j'en entends parler mais je ne vois de pubs nulle part.

Nous sommes donc alle voir le concert de Eric Truffaz la semaine derniere, et comme je m'y attendais, quasiment pas de vietnamien. Ceux que j'ai vu etaient pour la plupart des vietkieu, et parmi les rares vietnamiens perdus au conservatoire ce soir la certains sont parti avant la fin. Cela renforce mon impression que d'un point du vue culturel (au sens des arts en gereral), nous n'avons pas grand chose a partager avec les vietnamiens qui ne sont pas ou sont peu sorti du Vietnam. Quand je dis partage, je l'entends vraiment a double sens : je n'ai pas non plus beaucoup pratique la culture vietnamienne de ce cote la, la pop que j'entends partout et les rares choses que j'ai vu n'ont pas vraiment attise ma curiosite. 

Je serais curieux de savoir quelle est la difference entre HCM et Hanoi de ce pont de vue. Hanoi a la reputation d'etre plus riche culturellement, avec un meilleur enseignement superieur, plus d'infrastructures culturelles, face a une capitale economique du Sud entierement vouee au Dieu Dollar, royaume des nouveaux riches et des ouvriers (qui restent pauvres ne vous inquietez pas, le mot "communisme" ne sert ici qu'a justifier le controle de la population, un peu comme le mot "terrorisme" en occident, et le monopartisme).