Le week end dernier, nous etions a Dalat et Buon Ma Thuot pour 3 jours. Une grande bouffee d'air frais, et un petit air de Luberon, ca fait du bien ! Dans le ville de "l'eternel printemps", la temperature ne descend pas en dessous des 10 degres en hiver, malgre l'altitude (1500m, jusqu'a 2100m dans les montagnes alentour), et ne monte guere au dessus de 26 deres l'ete !

C'est la raison pour laquelle Alexandre Yersin, le celebre medecin, y fonda un sanatorium, et le premier hotel fut construit en 1907. Le but etait de proposer aux colons un endroit de villegiature pour se reposer de la chaleur tropicale. Aujourd'hui, c'est la ville romantique du Vietnam, les jeunes couples viennent de Saigon en week end dans la "Valley of Love", un endroit beau a la base mais amenage de maniere totalement kitsh et ridicule evidemment. On y echappe pas des qu'il s'agit de romantisme, qui generalement au Vietnam est une notion associee a la beaute. En gros les statues de cygnes et de dauphins qui sautent, les couleurs roses et bleu turquoise, le faux marbre, le coeur avec des neons roses ou bleux au plafond sont des summums de la decoration.

Dalat est une ville posee sur des colines, toute en montees et descentes, tres dynamique pour ses 200 000 habitants, et surtout entouree de montagnes magnifiques. Cette region exceptionnelle par son climat est naturellement le verger et potager du Vietnam : on y cultive notamment le raisin, le cafe et les fleurs, mais aussi toutes sortes de fruits et legumes. Le vin de Dalat est le plus connu du Vietnam (l'un des seuls en fait), il est assez leger et pas terrible generalement, mais certains sont agreables assez frais par temps chaud. Le pays est aussi le deuxieme producteur mondial apres le Bresil. De 14 000 tonnes en 1984, le Vietnam est passe a une production annuelle de plus d'un million de tonnes aujourd'hui ! Une arrivee fracassante sur le marche international, et quelques fortunes qui se sont faites rapidement.

Nous avons goute le cafe le plus rare du monde ! Bon, c'est un peu folklorique, et le mode de production est assez curieux... Avec des prix atteignant 700$ le kilo, il n'est pas tres etonnant qu'il s'en vende 50 fois plus que la production. Ce cafe est en fait realise avec la collaboration d'une sorte de belette asiatique grande amatrice de cafe. Elle grimpe aux cafeiers le jour et repere les meilleurs grains sur toute une production, et elle revient la nuit pour les manger. Le fermier collecte ensuite les dejections de l'animal dans lesquelles les grains sont presque intacts (sisi !), il les lave et les torrefie. Inutile de dire qu'on a pas mis longtemps par ici a elever les belettes, a les mettre dans des cages a lapin et a les gaver de n'importe quel grain de cafe sans autre apport de nourriture. Le resultat n'a donc franchement pas un interet majeur, et comme souvent il s'obtient au prix de comportements assez barbares. Les producteurs voient juste dans cette mode un moyen de faire pas mal d'argent.

Les feurs egalement sont partout autour de Dalat. Les vietnamiens aiment beaucoup ca, ils en achetent autant pour des besoins rituels (culte des ancetres, mariages, morts, etc.) que pour le plaisir. On a visite des serres immenses de rosiers, de gerbera, d'oeillets, rien de tres exotique en fait mais tres beau quand meme !

A part ca il y a de tres belles forets de pins, des routes de montagnes charmantes, des lacs, des chutes d'eau, un cadre assez idyllique en resume. A Dalat par moments on se croirait en Suisse avec le lac dans la ville. Il y a meme quelques chalets ! En tout cas Yersin a bien choisi l'endroit, et nous y retournerons certainement comme les anciens colons pour nous reposer du climat, du bruit et de la pollution d'Ho Chi Minh.