Aujourd'hui, je suis allé un peu au bord d'un bras du fleuve Saïgon. Il faut vraiment y aller, parce qu'il n'y a pas grand chose à y faire, et la ville s'étend majoritairement du côté ouest du fleuve. Dans la semaine j'essaierai d'aller jusqu'au fleuve principal, pas très loin, il est extrêmement large au niveau d'HCMV (beaucoup plus que sur cette photo).

2013-02-26 14

L'écologie n'étant pas la préoccupation première des vietnamiens, inutile qu'il faut vraiment être demeuré ou suicidaire pour vouloir se tremper les pieds là dedans. Et pourtant... 

2013-02-26 14

Quelques saïgonnais n'hésitent pas à consacrer leur fin d'après midi à la pêche à la ligne. L'originalité de ce sport est qu'il faut réussir à lancer sa ligne dans un des rares trous d'eau entre les détritus et les plantes aquatiques qui envahissent les rives. 

J'en ai profité pour faire un tour dans un coin touristique que je n'avais pas encore vu, et pour voir le marché Bên Thành, une immense halle à merdier, temple de la contrefaçon et des babioles en plastique. Moyennement passionnant. De même que les sites à voir indiqués par le routard : l'architecture coloniale récente me laisse un peu froid, et le tour des sites remarquables tels que l'hôtel de ville, le théâtre et tout ça ne vont pas donner lieu à des photos sur el blog je pense. (il y a toujours Google image). Je préfère voir un super coucher de soleil depuis ma terrass...

2013-02-26 18

Ou me ballader dans les petites éllées piétonnes entre les rues tout près de chez moi pour admirer les efforts des habitants les plus humbles pour fleurir leur pas de porte. 

2013-02-26 15

 

A part ça je voudrais profiter de cette tribune pour proposer une nouvelle emblème pour le Viêtnam : 

2013-02-26 16

Un coq perché sur une moto. Ils me font chier tous les matins à partir de 5h30, il faut bien qu'ils servent à quelque chose.