Si je commence ce blog, c'est que je suis arrivé à Ho Chi Minh, que j'ai trouvé mon appart, à manger, à boire, et Internet. Départ de lyon à 17h30, escale de 21h30 à 0h50 à l'aéroport Distant Boule (heure locale). A ce sujet, quelques petites photos sur le sujet suivant : comment faire d'un paquet de clopes un produit de luxe, voire une oeuvre d'art (pour les marketeurs en panne d'inspiration). 

2013-02-20 22

2013-02-20 23

2013-02-20 23

J'ai rencontré un français sympa dans l'avion, qui m'a proposé un café à l'escale. Evidemment, c'était avant de voir que le café coûtait 5$ là où on l'a pris, et qu'il était pas bon, mais c'était bien pour passer le temps. Après je me suis mis en quête d'une petite bouteille d'eau potable relativement fraiche en finissant par trouver une super affaire, 2.50$ les 30cl. 

A propos du vol, Turkish Airlines est vraiment pas mal comme compagnie, à part la bouffe évidemment. De ce côté elle est totalement dans les standrads internationaux des compagnies aériennes mâché-vomi-recuit. 

Apès un vol d'une dizaine d'heures, une escale de 2h à Bangkok coincé dans l'avion avec une nuée de Thaï armés d'aspirateurs, de masques et de gants en latex qui faisaient le ménage, et un petit vol d'une heure et quelques pour Ho Chi Minh, me voilà arrivé. Un taxi me laisse dans une grande rue, et me montre une allée. En fait, pour ne pas multipler les noms de rue, seules les grosses rues goudronées ont des noms, et toutes les petites rues perpendiculaires ont des numéros. Une adresse a donc souvent 2 numéros, celui de l'allée et celui de l'immeuble. 

Mon immeuble comporte 3 étages, comme beaucoup à Ho Chi Minh, avec une seule chambre par étage d'à peu près 15m² plus une salle de bain-toilettes (j'insiste sur le trait d'union) d'environ 2m². 


Demain, je vous raconterai un peu plus le lieu de vie avec quelques photos, la première soirée, et surtout le secret de la vie sans papier toilette au Vietnam. 

 

Bisou à tous.